[Vidéo] (1/9) Une session en mid-stakes avec Adrien Delmas

14418280845f353e2476e91.jpg

Six tables en simultané, des décisions dans tous les sens et une mine d’infos à la clé : prêts à passer plusieurs heures en compagnie de notre Top Shark 2017 ?

Une fois n’est pas coutume, débutons cet article par un avertissement : c’est un contenu d’une incroyable densité qui vous attend dans cette nouvelle série de neuf (!) vidéos signées Adrien Delmas. À froid, Ragnarok235 s’est lancé dans un commentaire d’une session épique disputée en début de mois, où il a cumulé plus de 50 inscriptions sur des tournois compris entre 10 et 50 €. Car l’objectif est le suivant : vous offrir le panorama le plus complet et le plus exhaustif possible de ce qu’il est possible de faire et de rencontrer dans cette zone si compétitive des moyennes limites sur Winamax.

Autant vous prévenir donc : en choisissant de montrer six tables en simultané (il en jouait environ une douzaine en même temps), Adrien aura toujours quelque chose à vous dire sur tel ou tel spot et les temps faibles seront rares, sinon inexistants. Pas franchement le genre de vidéos qui s’écoute d’une oreille en se brossant les dents ou en bronzant sur la terrasse mais plutôt avec l’esprit éveillé et un bloc-notes ouvert à côté. D’autant que le Périgordin a vu les choses en grand pour vous proposer des situations diverses. Débuts de tournoi, pré-bulle puis bulle mais aussi late game : vous aurez le droit à un éventail le plus large possible. Et bien sûr, toujours analysé avec la rigueur et la science du jeu qui caractérisent cet éternel bosseur. Bon visionnage et surtout soyez prêts : le voyage ne fait que commencer !

Une session en mid-stakes avec Adrien Delmas (1/9)
[youtube]t15cmRbVp-M[/youtube]

Retrouvez toutes les vidéos stratégiques du Team Winamax dans notre section vidéo

Les pages à suivre :

LOGO%20TWITTER.png @Winamax
5333776585de0e6c5bf817.png @Winamax
LOGO%20FACEBOOK.png Winamax
18825410115de0e7dfcefd2.png Winamax TV

Road to Series : la course est lancée !

20065094815f2c0a6296b6a.png

Qualifiez-vous à moindre coût pour les tournois des Series de septembre.

Chaque jour, tentez de gagner votre ticket pour les plus beaux tournois des Series en disputant nos tournois habituels, renommés pour l’occasion, ou en lançant des Expresso Series.

Chaque soir du lundi au samedi

12757865465f2c03f7729ae.png

Le dimanche 9 août, remportez votre ticket pour le 3 Million Event KO

923658875f2c04043735c.png

Cliquez ici pour retrouver le détail de l’offre.

Les pages à suivre :

LOGO%20TWITTER.png @Winamax
5333776585de0e6c5bf817.png @Winamax
LOGO%20FACEBOOK.png Winamax
18825410115de0e7dfcefd2.png Winamax TV

Les Statuts VIP font leurs soldes !

Pendant le mois d’août, pour conserver votre statut VIP mensuel (le statut VIP Diamond étant annuel, il n’est pas concerné) il vous suffit d’accumuler 50% des miles requis. Ainsi, pour conserver votre statut, vous devrez accumuler : Chrome, 10 miles Aluminium, 35 miles Bronze, 125 miles Silver, 500 miles Gold, 1 500 miles Platinum, 3 …
Pour accéder à ce message, vous devez acheter Adhésion 1 an.

Trilogy : 3 tournois, 1 000 000 € garantis !

13602443135f23d0e279e0c.png

Du 2 au 11 août 2020, place à la Trilogy ! Winamax vous convie à une semaine exceptionnelle avec 3 tournois spéciaux en 6-max knockout à 5 €, 15 € et 50 € et des prix de respectivement 200 000 €, 300 000 € et 500 000 € garantis !

Pour chacun des tournois :

35 « Jour 1 », du dimanche 2 au lundi 10 août
– un « Jour 2 » le lundi 10 août à 21h
– un « Jour 3 » le mardi 11 août à 20h

Les tournois TRILOGY

18169981975f23d0585fc81.png

Qualifiez-vous

Vous pouvez gagner vos tickets Trilogy grâce à nos qualificatifs à partir de 1 €.

Les pages à suivre :

LOGO%20TWITTER.png @Winamax
5333776585de0e6c5bf817.png @Winamax
LOGO%20FACEBOOK.png Winamax
18825410115de0e7dfcefd2.png Winamax TV

[Blog] Un Vegas qui me colle à la peau par rLewis (part 6)

6125312355f2048ef08e47.jpg

Résumé de l’épisode précédent : alors que vient de sonner le dinner break du Day 5, il ne reste plus que 237 joueurs en course sur le Main Event des WSOP et le chipleader se nomme Romain Lewis ! Jusqu’où se poursuivra la belle histoire ? Réponse dans cette sixième et dernière partie fleuve.

Un retweet et je ferme tout. J’éteins la connexion avec le monde extérieur. Stéphane est là en avance pour me ramener à la villa. J’aperçois un petit sourire sur le coin de sa bouche. Ne vous attendez pas à une quelconque explosion de joie : ce sera la plus grosse expression d’excitation que nous vivrons ensemble durant ce dinner break. En grignotant un bout, le coach me raconte quelques anecdotes datant de sa carrière de tennisman. Il doit savoir que parler poker ne servirait pas à grand-chose. Je n’arrive pas à savoir s’il fait semblant d’être occupé sur son téléphone ou s’il l’est réellement mais on ne parlera pas beaucoup plus durant cette pause. C’est la grosse différence entre un coach et n’importe quel autre humain. Ici, à la place de Steph’, en face d’un de mes amis ou connaissances j’aurais eu beaucoup de mal à ne pas vouloir en savoir plus sur le déroulé du tournoi. Je prends une petite note mentale.

Ce genre de pause est ultra relaxant. Je fais quelques longueurs dans la piscine histoire de me rafraîchir et sortir quelques instants de cette chaleur infernale. Steph’ me fait signe : il reste quinze minutes, c’est l’heure de repartir. Quelques mots d’ordre dans la voiture, peu ou prou les mêmes que d’habitude : patience, moment présent, rigueur et acceptation. Je réponds à ses encouragements avec un petit clin d’oeil avant de refermer la porte. Le clin d’oeil de la confiance. J’ai une nouvelle pensée. Suis-je en sur-confiance ? Pourquoi cligner de l’oeil et pas juste remercier normalement ? Le clin d’oeil… ne veut rien dire finalement. Bon, elle ne sert à rien cette pensée, hop sors de là ! C’est fou comme je peux divaguer rapidement. Faire le tri de ce qui se passe dans ma tête n’est pas évident. Au moins quand les cartes seront distribuées, ça sera plus simple. J’essaie de ne pas donner trop d’importance à la majorité de mes pensées car elles ne sont que cela : des pensées. Je prendrai plus au sérieux mes actions, elles sont plus signifiantes.

Lisez le blog « Un Vegas qui me colle à la peau (Part 6) »

Les pages à suivre :

LOGO%20TWITTER.png @Winamax
5333776585de0e6c5bf817.png @Winamax
LOGO%20FACEBOOK.png Winamax
18825410115de0e7dfcefd2.png Winamax TV

Tutorial table de poker – Comment réaliser sa table de poker ?

TUTORIAL


– Table de poker homemade avec rail surélevé –

A = plaque de médium 22mm
B = plaque de médium 22mm
C = plaque de médium plaqué frêne 19mm
dimension de la table 2m10*1m10 pour 10 joueurs

Fxer la défonceuse avec la cale de type compas au centre

Découper l’arrondi en plusieurs passage de + en + profond

Découper les 3 planches de façon identique

Quand montrer ses cartes au poker à la fin d’un coup

All In – Showdown

Le All in est le seul moment où les joueurs montrent leurs cartes avant la fin d’un coup mais ce n’est pas obligatoire :

  • En cash games, la plupart des joueurs montrent quand même leurs cartes à la fin du coup (souvent par superstition) mais peuvent exposer leurs mains dès que le all in est payé (par un seul joueur).
  • En tournoi, les joueurs doivent montrer leurs cartes à partir du moment où un joueur est à tapis et qu’il est payé par un seul autre joueur.

Exemple :

Koryandre et Solice limpent la BB, Das checke. Au flop, Solice relance de 40, Das sur-relance à 80 ; Koryandre avec son tirage quinte (avec un A ou un 9) met son tapis. Solice se couche et Das paye les 675 restants. Koryandre & Das montre donc leur jeu pour terminer le coup puisqu’ils ne sont plus que 2 et que Koryandre est all in.

Main pot – side pot

Lorsqu’un joueur est all in, d’autres joueurs ayant plus d’argent peuvent continuer à jouer le coup normalement. Les trois joueront pour le main pot et les deux joueurs restants se battront également pour le side pot.

Exemple :
Koryandre et Solice limpent la BB, Das checke. Au flop, Solice relance à 40, Das sur-relance à 80 et Koryandre met tapis pour 755 ; Solice paye la différence donc 715 (755 – 40) et Das fait de même donc 675 (755 – 80). A la turn, Solice checke, Das aussi. A la river, Solice relance à hauteur du tapis de Das qui paye et est all in. Solice, étant le dernier à avoir relancé, montre sa main en 1er, Das ayant une meilleure main montre la sienne pour remporter le side pot, Koryandre qui joue uniquement pour le main pot montre sa main étant donné qu’Il est plus forte que celle de Das. Ca donne :

  • Koryandre : Carré de 8 remporte 2385$ pour le main pot ;
  • Das : Full des As par les 8 remporte 1860$ pour le side pot ;
  • Solice : Full des 10 par les 8 perd le main pot et le side pot.

Le kicker

Des 2 cartes cachées, c’est la carte la plus faible qui permet de départager deux ou plusieurs joueurs en cas d’égalité.
Exemple : (je passe sur les tours d’enchères)

Solice remporte le coup car sa main complète est : paire AA + K + J + 9 alors que Das a paire AA + K + T + 9 (le valet étant supérieur au 10).

Partage du coup

Il peut arriver que deux joueurs se partagent le coup car leur kicker est inférieur aux cartes du board ou tout simplement quand le board constitue de toute manière le jeu max (the nuts).

Exemple 1 :

Solice et Koryandre partage le coup car ils ont exactement la même main : Paire AA + Paire TT + Q. Leur kicker ne sert plus à rien.

Exemple 2 :

Les trois joueurs partagent le pot car le board constitue le jeu max par rapport à leur main : Full des As par les 10.